Vous êtes ici > Actualités > Les -16 en leader au Top 2015 à Istres

Les -16 en leader au Top 2015 à Istres

En ce week-end de Pâques, pendant que certains récoltaient des œufs, notre équipe – 16 glanait les coupes et les médailles au tournoi TOP ISTRES.

Pour cette 14ème édition, le plateau s'annonçait une nouvelle fois fort relevé. Le VHB retrouvait ainsi dans sa poule l'équipe de Marseille, 1ère de son championnat régional méditerranéen (l'équivalent de notre Rhône – Alpes), ou encore Nîmes, 3ème de ce même championnat mais seule équipe a avoir battu Marseille cette saison. Les autres équipes complétant cette poule, plus modestes sur le papier, comme Martigues, Porto Vechio ou Istres 2 étaient motivées pour défendre crânement leur chance. L'autre poule était constituée également de grands clubs de handball comme Chambéry, Montpellier, Dijon, Istres 1, Orange ou encore Miramas.


Nos jeunes commencent leur compétition par un gros morceau, Marseille, l'un des favoris. Au terme d'un match effectivement disputé et accroché, les rouges et noirs évoluant en blanc durant les 3 jours, l'emportent brillamment 15 à 11. De quoi apporter un peu plus de confiance. La 2nde rencontre de l'après midi face à Istres 2, équipe plus modeste, s'annonce comme une simple formalité. Malheureusement, les valentinois font l'erreur de se mettre au niveau de leur adversaire et proposent un match sans rythme, voire même ennuyeux aux spectateurs présents. Ils l'emportent toutefois 22 – 12 mais sans panache.


La 2ème journée débute à 10 h par la rencontre face à Martigues, équipe bien classée dans son championnat de ligue. Les sudistes jouent leur chance à fond et bousculent quelque peu les valentinois, néanmoins vainqueurs 17 – 15. Porto Véchio, 4ème adversaire n'a pas la prétention de faire chuter Valence mais les corses se défendant avec leurs armes ne peuvent éviter la défaite 19 à 10. Le dernier match déterminant la place de 1er se joue contre Nîmes, autre invaincu de la poule. Autant dire que l'air est chargé de tension et de nervosité. Le physique des adversaires est impressionnant et homogène, rendant certains des nôtres bien petits à côté. Comme bien souvent, ce sont nos adversaires qui prennent le meilleur départ et mènent rapidement 3 à 0. De quoi les mettre en confiance ! Mais c'est sans compter sur l'esprit d'équipe, la cohésion, la complémentarité et la détermination des joueurs de Valence. C'est ainsi qu'ils stoppent l’hémorragie et rattrapent leur retard avant de passer devant pour mener 5 – 3 à la pause. Les joueurs et l'encadrement nîmois semble un peu déstabilisé suite à ce 5 – 0. La bonne reprise de 2nde période du VHB achève complètement les vert et blanc qui craquent nerveusement. Score final sans appel : 15 – 9. Valence est 1er de sa poule en ayant battu 2 cadors du sud de la France. Les regard se portent maintenant sur l'autre poule pour savoir qui de Montpellier, Chambéry, Dijon ou encore Istres 1 les – de 16 vont affronter en demi-finale. Et c'est avec les bourguignons qu'ils seront amenés à croiser le fer. Encore un gros morceau qui se présente quand on connaît la qualité de la formation du club et qu'on a pu voir évoluer cette équipe. L'autre demi-finale verra s'affronter Montpellier et Nîmes.


Rendez-vous le lendemain matin. Les parents retrouvent les joueurs vers 9 h. Les organismes commencent à être fatigués et on passe du temps à soigner les petits bobos des uns et des autres. Tous sont calmes et hyper concentrés. Les dijonnais sont physiquement moins impressionnants que d'autres formations mais ils proposent un jeu rapide, fluide, bien huilé qui met en échec bon nombre d'équipes. Seulement voilà ! Nous, nous avons Hervé SAGOT, qui a pris le temps de les observer et d'analyser leur jeu. Pendant 30 minutes, nos joueurs s'appliquent à suivre les consignes données par leur coach pour empêcher justement Dijon de développer leur jeu. Le match est passionnant. Les 2 formations se rendent coup pour coup. Aucune des 2 n'arrive à se détacher. On assiste sans doute à l plus belle rencontre du tournoi. Des combinaisons d'attaque des 2 côtés, des défenses de fer, des gardiens au top,... Tous les ingrédients d'un bon match de handball qui peut basculer aussi bien d'un côté que de l'autre. Mais les portes de la finale s'ouvrent aux valentinois par une courte victoire 18 – 17. L'autre demi-finale verra la victoire de Nîmes sur Montpellier.


Les sudistes sont animés par l'esprit de revanche mais nos joueurs ont l'ascendant psychologique de leur victoire et la motivation pour prouver qu'elle n'était pas du au fruit du hasard.


Lundi, 16 h, le sifflet de l'arbitre donne le coup d’envoi de la finale. Le début de match est plus équilibré que celui de la veille. Aucune des 2 équipes n'arrivent à creuser l'écart. Le match est physique et disputé. Les tirs de loin du meilleur joueur nîmois font mouche à chaque fois et leur permettent de rester au contact : 9 – 9 à la mi-temps. En seconde période, les blancs du VHB haussent encore leur niveau de défense et les arrêts successifs de notre gardien portent un coup au moral de nos adversaires qui comme la fois d'avant perdent pieds et lâchent le match. Dès lors, la victoire ne peut plus nous échapper. Les accompagnateurs et joueurs de Chambéry, venus pousser leurs potes avec ceux de Valence, redoublent d'encouragements. Durant toute la rencontre, ils vont mettre le feu pour gagner aussi le match des tribunes. Au son de la sirène, l'immense tableau de marque indique le score final : 21 – 15 ! Les joueurs laissent éclater leur joie !


Invaincus dans cette compétition, Clément BAN, Giacomo BELLAVIA, Tom BERTINI, Luca BLAQUIERE, Nicolas BREDEL, Nelson CARNI, Robin COMTE, Samuel DE CARVALHO, Jules GOUNON, Théo NARDELLO, Mahe SAUVAGE, Etienne ZAIA ont réalisé une belle performance et ont ainsi fait briller les couleurs du club en inscrivant son nom sur la liste des vainqueurs de ce tournoi.


Sincères remerciements à l'ensemble des organisateurs pour la qualité de l'accueil, de la logistique mise en place pour les groupes et les services proposés aux participants et accompagnateurs. Une manifestation sportive vraiment '' TOP '' !

 

Rétrospective TOP ISTRES 2015 de notre envoyé spécial : Mario BELLAVIA.

Partager

équipe pro d2